Lycéens et apprentis au cinéma en Provence-Alpes-Côte d'Azur
Lycéens et apprentis au cinéma en Provence-Alpes-Côte d'Azur

Alien, le huitième passager

de Ridley Scott, USA, 1979, 1h56. VO

Avec Sigourney Weaver, John Hurt, Tom Skerritt, Yaphet Kotto, Harry Dean Stanton

 

En 2122, quelque part dans l’espace intersidéral, un gigantesque cargo, le Nostromo, est interrompu dans son trajet en direction de la Terre par un signal de détresse. Émis d’une petite planète inexplorée, ce signal persuade l’Intelligence Artificielle, surnommée Mother, de réveiller les sept occupants du remorqueur spatial, en hypersommeil depuis plusieurs mois. Malgré les réticences de certains membres, le commandant de bord du Nostromo, Dallas, prend la tête d’une équipe de trois éclaireurs afin d’éclaircir le mystère. Ils découvrent sur cette planète l’épave gigantesque d’un vaisseau d’origine extraterrestre, à l’intérieur duquel trône le cadavre fossilisé d’un humanoïde.

 

« Dans l’espace, personne ne vous entend crier » prévient l’accroche d’Alien. Nous sommes en 1979, et l’industrie hollywoodienne est alors en pleine mutation : les succès des Dents de la mer et de La Guerre des étoiles tirent le cinéma de genre sur le devant de la scène, obligeant les studios à revoir leurs priorités. Dorénavant, il s’agit donc de faire crier le public (comme dans Les Dents de la mer) et de l’emporter dans l’espace (comme dans La Guerre des étoiles). Mais ce programme opportuniste détermine-t-il complètement le succès d’Alien ? Quarante ans après sa sortie, la fascination exercée par le film demeure en tout cas intacte. Il faut dire qu’au-delà de sa réussite technique et artistique, Alien est une expérience intime, presque une épreuve initiatique, permettant aux spectateurs d’explorer toutes les facettes émotionnelles de l’angoisse : curiosité, attente, stress, choc, panique, traumatisme. Terrifiant à nul autre pareil, le film est paradoxalement une œuvre sur le désir, le désir d’avoir peur.

 

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© lyceensaucinemapaca